Comme là-bas

Slide 1
Slide 2

Les deux photos du jour n’ont aucun rapport entre elles, même si elles ont toutes deux été prises lundi, dans une Espagne paralysée par une grève géante des transports déclenchée pour protester contre la marche forcée vers la privatisation. Entre autres.

Mais les écoliers de Pobla de Vallbona continueront de marcher après la reprise du travail. Leur bus scolaire fait en effet partie des lignes supprimées suite aux mesures de rigueur qui s’abattent en ce moment sur la péninsule ibérique. Sauver les banques, ça vaut bien quelques kilomètres à pied !

Ce genre d’images évoquent davantage un pays “en voie de développement” qu’un pays de l’Europe développée. J »ai pourtant comme une vague et désagréable impression, qu’à force d’impuissance des peuples et de leurs “représentants” face au rouleau compresseur libéral et financier, il faudra nous habituer au déclin et à la régression. A moins que ?

(photos : Albert Gea, Biel Alino)

Aucun rapport non plus entre les photos et la musique. La Turquie n’est pas (encore) en Europe.

Si je vous propose aujourd’hui de découvrir Yorum, c’est en soutien à Sevil Sevimli, une jeune étudiante emprisonnée … pour avoir défilé le 1er mai et assisté à un concert du groupe, en compagnie de 300.000 personnes.

Ça fait un peu cher de la place de concert … et de la liberté d’expression.