La première démocratie du monde ?

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13

J’ai beau avoir une certaine conscience professionnelle concernant ce blougui, je n’allais pas rester debout jusqu’à 1 heure du matin ce jeudi, soit 19 heures à Denver (Colorado) mercredi, pour suivre, en compagnie de 50 millions de téléspectateurs étasuniens et de quelques millions d’internautes*, le premier débat entre Barack Obama et Mitt Romney.

Surtout que, n’ayant pas le protocole de l’émission, je ne sais pas à quelle heure aura lieu la poignée de main entre les deux candidats.

Mais, grâce à Dia Mohamed et Zach Gonzales, je peux vous proposer cette image historique et aller me coucher.

Les deux doublures des candidats ont en effet répétés à la veille du débat pour que les techniciens puissent tout régler. A mon avis, ils auraient même pu rester pour le débat, vu comme le scénario de ce genre de confrontation est écrit à l’avance. Et croyez-vous vraiment que l’avenir du monde va changer selon le nom du vainqueur de septembre ?

Bref, on en cause et on passe à autre chose. Ne comptez pas sur moi pour vous proposer des billets et des photos le 12, 17 et 23 octobre prochain, au lendemain des trois autres rencontres entre les deux candidats, presque autant interchangeables entre eux qu’avec leurs doublures lumière…

Peut-être le 24 octobre… au lendemain d’un autre débat, qui doit se dérouler à Chicago entre Gary Johnson, Jill Stein, Virgil Goode et Rocky Anderson, et auquel sont invités également les deux susnommés, qui n’ont pour le moment pas accepté l’invitation.

Les représentants du Parti libertarien (qui n’a rien à voir avec un anarchiste), du Parti vert, du Parti constitutionnaliste et du Parti de la justice, qui participeront à ce débat, ont presque moins de notoriété et de couverture médiatique que Dia Mohamed et Zach Gonzales. Vu d’ici, on pourrait même penser qu’il n’y a que deux candidats dans cette présidentielle étasunienne. Comme on essaie de nous faire croire de ce côté de l’Atlantique en la notion des deux principaux candidats. Laissez la place aux gens sérieux !

N’empêche, en préparant ce billet, je suis allé faire un tour sur le site iSideWith, qui propose à travers un quizz de quelques questions d’aider l’électeur à choisir, parmi les 6 candidats nationaux, celui dont il est le plus proche. Avec 93% de rapprochement, je devrais voter Jill Stein, candidate écologiste et de gauche, si j’étais étasunien. Dieu m’en garde… Mais j’imagine les millions d’électeur privés de réelle alternative par le battage publicitaire et médiatique orchestré dans leur pays. Ont-ils encore conscience de vivre dans la “première démocratie du monde” ?

(photos : Justin Sullivan, David Goldman, Chip Somodevilla, Jim Urquhart, Saul Loeb)

* Ce débat devait en effet être retransmis en direct par youtube, filiale de google, le troisième contributeur de la campagne d’Obama


Pas de plan B, comme pas d’alternative… ça pourrait ressembler à un discours politique dans nos démocraties modernes. Mais Born to Sing, No Plan B est juste le titre du dernier (et 35e album) album de Van Morrison. A 67 ans, le toujours meilleur musicien irlandais du moment n’a rien perdu de son talent, et l’émotion de la voix et des cuivres qui l’accompagnent reste la même.