Encore heureux

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10

Quand on me demande quand je suis né, je réponds régulièrement que c’était juste avant la fin de la guerre, qu’on commémore – enfin – aujourd’hui avec la Journée nationale du souvenir. Guerre d’Algérie, donc… Laquelle, à en croire la polémique, n’est pas complètement terminée dans certains esprits.

Bref.

Comme quoi on peut avoir “5 ou 6 cerveaux remarquablement irrigués” et être très con.

À propos de cerveau, si vous voulez en savoir davantage sur lui et les neurones qui s’y agitent, il vous reste une journée pour participer à la 17e Semaine du Cerveau. Et, sans transition et pas forcement en rapport, fêter demain la 4e (seulement!) Journée internationale du Bonheur

Une journée ça peut sembler peu, mais multipliée par 7 milliards, ça commence à faire. Exactement 19.178.082 années. Soit largement plus que notre durée d’existence sur terre. Impressionnant non ?

Alors, pour fêter cette journée comme il se doit, j’ai cherché des traces du bonheur à l’endroit où l’on ne s’attend pas à le voir. Et j’ai fini – difficilement – une dizaine de photos récentes, d’enfants syriens restés dans leur pays. Des images joyeuses.

Je sais bien que la joie n’est pas le bonheur. Et qu’un tiers des enfants syriens n’a connu que la guerre (selon un rapport de l’Unicef) et qu’ils se sont fait “voler leur enfance”, comme le rappelle cette autre galerie de regards poignants.

Mais ces sourires existent et disent le possible. Et autorisent à croire, même si…

“Il faudrait essayer d’être heureux, ne serait-ce que pour donner l’exemple”, écrivait Jacques Prévert.

Pourquoi pas aujourd’hui. Et pour 19 millions d’années encore…

(Photos : Rodi Said, Hassan Ammar, Abd Doumany, Mohammed Badra, DR, Save the Children)

Et pour accompagner cette évocation du bonheur et votre dimanche, je vous propose une chanson reprise de manière plus ou moins … heureuse.

Le P’tit bonheur, interprété par :

  1. Félix Leclerc, bien sûr
  2. Dalida, dont il existe au moins 4 autres versions de son interprétation
  3. Lynda Lemay et Hugues Aufray
  4. Vanessa Paradis
  5. Groovy Aardvark, dans une version très tonique
  6. Et pour finir en beauté, François Béranger que, malgré l’absence d’image animée, j’ai préféré à … Hervé Villard ou Roch Voisine. Je ne voulais pas gâcher mon bonheur…

À force d’écoute, force est de reconnaître que le Petit Bonheur de Félix Leclerc ne connaît pas une fin bien heureuse. Et, presque à propos, je ne résiste pas à une autre citation du même Prévert :

“On reconnaît le bonheur au bruit qu’il fait quand il s’en va.”