Londres

, ,

Slide 1
Slide 2

D’une guerre à une autre, l’hypocrisie est à la fête dans la capitale anglaise.

Après la conférence sur l’Afghanistan qui prévoit de “racheter” les Talibans et de confier à Hamid Karzaï la lutte contre la corruption (un peu comme si on demandait à un pyromane d’éteindre un incendie), c’est au tour de l’Irak d’être à l’honneur, avec l’audition de Tony Blair dans le cadre de l’enquête sur la légitimité de cette guerre.

Le carnaval à Londres s’annonce bien.


Un peu de hip hop, de jazz ou de soul, mélangé avec les sonorités traditionnelles du guzheng chinois, ça donne Into the Wind, par Bei Bei He & Shawn Lee. Ça vient de sortir.