Bududa

Slide 1
(photo James Akena)

Je n’ai pas pour vocation de faire l’inventaire des catastrophes “naturelles” à la surface du globe, ni de dresser des bilans comparatifs des couvertures médiatiques ou des coûts de reconstruction…

Bref.

Des glissements de terrain en Ouganda ont provoqué près de 100 morts et plusieurs centaines de disparus. Et ce n’est pas qu’une fatalité.

La guerre non plus n’est pas une fatalité.

Les concerts à emporter  de la Blogothèque ont été contacté par Invisible Children, une ONG qui tente d’offrir une alternative à la guerre pour les enfants d’Ouganda. Mais pour aller là bas, filmer trois groupes entre concert et documentaire, ils ont besoin d’aide.