Volkel

Slide 1
(photo Ed Oudenaarden)

La Journée européenne d’action contre les armes nucléaires a été admirablement passée sous silence par les grands médias.

À Mont-de-Marsan, 13 des manifestants ont réussi à pénétrer à l’intérieur de la base aérienne 118, où sont entreposées des bombes nucléaires de la force aérienne stratégique (FAS), afin de procéder à «une inspection citoyenne».

En Belgique, Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, Turquie…, des centaines de bombspotter ont participé à plusieurs actions non-violentes, toujours de manière pacifique, voire ludique, comme ici aux Pays-Bas.

À propos de clown, le prix Nobel de la paix 2009, qui affirmait à Prague l’an passé : « nous réduirons le rôle des armes nucléaires dans notre stratégie de défense nationale », s’apprête à signer un an plus tard dans la même ville un traité de réduction des armes stratégiques (Start 3) qui porterait le nombre d’ogives nucléaires de son pays à 1550. Contre 2200 actuellement oublie de préciser l’article du Monde.

On mesure la réduction et la valeur du pacifisme !

À propos de clown, de prix Nobel, de Président des États-Unis et de risque nucléaire, la vidéo du supplément dimanche vous raconte l’histoire de Walter Beckett dans Pigeon : impossible.