Paris, Sétif سطيف

,

Slide 1
Slide 2

Si on célèbre aujourd’hui le 65e anniversaire de la fin d’une guerre, en France on a toujours du mal à commémorer le début d’une autre.

“Le 8 mai 1945, tandis que la France fêtait la victoire, son armée massacrait des milliers d’Algériens à Sétif et à Guelma”, rappelle cet article du Monde diplomatique.

Pour avoir osé évoquer cet épisode peu glorieux de l’histoire coloniale française dans son film Hors-la-loi présenté au prochain festival de Cannes, Rachid Bouchareb est accusé de “comploter contre la France” par certains extrémistes, mais est aussi qualifié d’“antifrançais” par le député UMP, Lionnel Luca…

A lire ici, l’excellent dossier proposé sur le sujet par le blog Monde en question, avec notamment une présentation d’un autre film, L‘autre 8 mai 1945 – Aux origines de la guerre d’Algérie, de Yasmina Adi.

Et puisque le samedi, j’ai pris l’habitude de plonger dans la mémoire musicale, que voulez-vous que je mette d’autre ici :