Kolmannskuppe

Slide 1

(photo Alvaro Sanchez-Montañes)

Une photo à la lisière de l’actualité pour finir en beauté.

Quand les mines de diamants ont été épuisées, en 1954, la ville de Kolmannskuppe (Kolmanskop en afrikaans) a été abandonnée aux sables et aux vents du désert, se transformant au fil du temps en une attraction touristique et un sujet de prédilection pour photographe.

Cette fois-ci, c’est Alvaro Sanchez-Montañes qui s’y colle. Vous pouvez retrouver une quinzaine de ses images sur son site.

Puisque nous sommes samedi, une musique ringarde mais qui est aussi d’actualité. Au cas où vous n’en auriez pas entendu parler, vous pouvez aller lire un article (parmi des centaines d’autres) ici.

Et puisque nous sommes presque dimanche, je vous mets aussi le supplément dominical animé…

Homeland a été imaginé, réalisé et mis en musique par Juan de Dios Marfil Atienza, un étudiant espagnol de la FAMU, la Faculté de Cinéma et de Télévision de Prague à partir de la devise “Where there´s a will, there´s a way”. Dans une époque de 3D triomphante, cet hommage crayonné au tricot est un souffle de réconfort.