De Davos à New-York

, , , , , , , ,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20
Slide 21

(photos Spencer Platt, François Lenoir, Philippe Wojazer, Alexander Demianchuk, Lionel Bonaventure,  DR, Eric Feferberg, Philippe Desmazes, Michel Euler, Saul Loeb, Yves Logghe, Carl de Souza, Rémy de la Mauvinière)

L’enlèvement de trois Français au Nigeria permet de faire la différence entre Nigeria et Niger, entre pétrole et nucléaire, entre whisky et bourbon, etc.

Il est regrettable que les ravisseurs étrangers ne choisissent pas mieux leur cible.

Depuis le début de l’année, à Davos, Bruxelles (3 fois dont la fameuse scène des petits fours), Port-au-Prince (où il était si tentant d’apporter un peu de réconfort et de viande fraîche aux sinistrés haïtiens), Franceville, Kigali (où l’on a eu un moment d’espoir avec la scène tout aussi fameuse de la descente d’avion), New-York, Londres et Washington (2 fois chacune), Shangaï (où il y avait aussi Alain Delon qui aurait fait l’affaire ou la paire), Madrid, Genève, Berlin, Saint-Petersbourg, Huntsville ou même Andorre, les terroristes ou les bandits du monde entier ont eu plus de 20 fois l’occasion de s’emparer d’un otage français de premier choix et ils l’ont chaque fois laissé rentrer à la maison !

Et vous savez pourquoi ? *

Si vous avez assez vu Sarkozy pour aujourd’hui, je vous comprends. Raison de plus pour aller manifester et le pousser dehors.

Popular… ne partez pas, je n’ai pas dit populaire

Popular donc est le premier album de Pepper Island, un duo joliment nommé qui invite au voyage, composé de la chanteuse (et joueuse de cuatro) Ayélé, d’origine Togolaise et du musicien Laurent Griffon, natif de Montmartre. Ça vient de sortir et ça devrait vous plaire.

Enfin j’espère.

* Parce qu’ils connaissent l’histoire :

Un gars est en voiture sur l’autoroute lorsqu’il arrive à un bouchon. Quelqu’un frappe à sa vitre. Le chauffeur la baisse et demande :
– Qu’est-ce qui se passe ?
L’autre gars dit :
– Des terroristes ont pris Sarkozy en otage et ils demandent 1 million d’euros sinon ils l’arrosent d’essence et ils jettent une allumette dessus… Alors vous comprenez, on passe à chaque auto pour ramasser des dons.
Le chauffeur demande :
– Et les gens donnent combien ?
5 à 10 litres… ça dépend.