Mogadiscio

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9

(photos Eric Feferberg, David Ake, Ismail Taxta, Feisal Omar)

Dix huit années ont passé depuis les gesticulations médiatiques de Kouchner ou la visite de Bush pour assurer la campagne de lancement de l’opération « Restore Hope ».

Kouchner a (mal) vieilli, Bush (et son fils) nous foutent désormais la paix, les chargements et les porteurs ont changé.

Mais la Somalie ne va pas mieux, ses enfants meurent toujours de faim, Mogadiscio est devenue la ville la plus dangereuse au monde et les pêcheurs deviennent pirates à cause « de la pêche illégale et du déversement de déchets toxiques en toute impunité qui détruisent les ressources » a expliqué le président Sharif Sheikh Ahmed, samedi à la tribune de l’ONU, d’où il a appelé à l’aide au nom de son pays.

Pour compléter le billet de ce jour, j’aurais pu vous proposer du rap de propagande par les islamistes somaliens d’Al Shabab. Mais j’ai préféré retrouver un peu de blues venu de l’Éthiopie voisine.

De Daniel Fessehaye, je ne connais rien d’autre que cette vidéo, dénichée au hasard des recherches de sons pour abcdetc. Si quelqu’un peut nous en dire plus…