Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20
Slide 21
Slide 22
Slide 23
Slide 24
Slide 25

(photos Guillermo Granja, Enrique Castro-Mendivil, Aizar Raldes, Sean Kilpatrick, Akintunde Akinleye, Arif Ali, Lee Celano, Vincent Thian, Rodrigo Abd, Desmond Boylan, Khin Maung Win, Fethi Belaid, James Akena, Mauricio Lima, Joël Saget, Alexandro Auler, Erik de Castro, Akhtar Soomro, Brendon Thorne , Diptendu Dutta, Paul Ellis, Lionel Cironneau, DR, Parivartan Sharma, Rafael Marchante)

C’est le 999e commentaire laissé dimanche dernier à propos de la série des brouettes qui m’a donné l’idée d’aujourd’hui.

“Mettre la pomme de Newton dans la brouette de Pascal.” Pourquoi pas ?

Seulement, les sources iconographiques de ce blougui étant essentiellement anglophones, je ne vous raconte pas ce que j’ai trouvé en cherchant “apple” pour ne pas faire de publicité à un ancien fabricant d’ordinateurs “différents” devenu producteurs de produits d’asservissement.

Bref.

Voici un panorama de la banane en 25 images :

  • Lavage des bananes avant le départ pour l’exportation, en Equateur.
  • Manifestation des producteurs, à Lima, pour protester contre le projet de barrage Inambari.
  • Les porteurs (et porteuse) de bananes en Bolivie, au Congo, au Nigeria, au Pakistan et en Haïti.
  • Les bananes sur les marchés du Pakistan, au Guatemala, dans le coffre d’une Chrysler 1957 à Cuba, en Birmanie et en Tunisie.
  • Les préparatifs d’un repas pour l’anniversaire du roi Oyo Nyimba Kabamba Irugu Rukidi IV, en Ouganda.
  • Un homme en cure de désintoxication (quel rôle joue la banane?) à Kaboul.
  • Un autre homme (en cure de désintoxication?) sur le tour de France.
  • Les bananes électorales, avec Jose Serra au Brésil ou Joseph “Erap” Estrada aux Philippines.
  • Singe du Pakistan et éléphant d’Australie (?) partagent le même goût des bananes.
  • La banane sacrée du Nabapatrika Snan, immergée dans le fleuve Mahananda, en hommage à la déesse Durga, en Inde bien sûr.
  • La banane gonflable des supporters de Manchester pour célébrer les buts de l’attaquant ivoirien Yaya Toure et deux “bananes en pyjama” du programme éponyme présenté par Endemol au dernier MIPCOM de Cannes.
  • La banane géostationnaire dont le projet de lancement au dessus du Texas a avorté.
  • Mes deux préférées qui se passent de tout commentaire, en Inde encore et à Belize…

En espérant que toutes ces bananes vous donneront… la pêche.

Pas de banane russe, mais un film d’animation, Lavatory – Lovestory de Konstantin Bronzit, qui nous parle de l’amour et des hasards de son apparition. Un court simplissime et tout beau, comme je sais que vous les aimez.

Bon dimanche !