Rangoon

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12

(photos Ted Aljibe, Apichart Weerawong, Kim Kyung-Hoon, enigmaimages,
Christophe Archambault, Khin Maung Win, Adnan Abidi, Soe Zeya Tun, DR)

Pour la première fois depuis 20 ans, les Birmans ont voté hier. Un scrutin dénoncé comme une mascarade par l’ensemble des dirigeants occidentaux : en spécialiste de l’égalité financière électorale, Barack Obama a dénoncé des élections “tout sauf libres et équitables”, en spécialiste de la technocratie européenne, Catherine Ashton, les a qualifiées de “non compatibles avec les standards reconnus à l’échelle internationale” et le total spécialiste de la langue de bois sans frontière, Bernard Kouchner, les a jugées “ni libres, ni pluralistes” (communiqué à lire sur le site du ministère français étranger aux affaires).

Dans les pays de la région (Philippines, Japon, Thaïlande, Inde, Malaisie…) ce sont les populations qui ont protesté.

Les résultats devraient être sans surprise, le Parti de la solidarité et du développement de l’Union (USDP), faux-nez du pouvoir militaire, n’ayant pas eu de véritable opposition, hormis le Parti de l’unité nationale (NUP), autre émanation politique de l’armée. Vingt-cinq pour cent des sièges sont réservés à des généraux en activité.

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas offert un petit air bollywoodien. Celui-ci pourrait être classé dans la rubrique “Souvenirs, souvenirs” puisque Zor Ka Jhatka (numéro 1 en Inde) est extrait d’Action Replayy, un film de science fiction qui projette ses héros au cœur des années 70 !