Hommage

Slide 1
Slide 2

(photos Nacéra Kaïnou, Conflits Sans Violence, éditions Nevicata)

À l’occasion du dixième anniversaire de la mort de Théodore Monod, permettez-moi de mêler ma petite voix à tous les hommages qui lui sont rendus : exposition au Jardin des Plantes (à l’entrée duquel est exposé le buste de Théodore Monod réalisé par Nacéra Kaïnou), livres (Théodore Monod archives d’une vie ou Le vieil homme et la petite fleur), émissions de radio (Pourquoi chercher un fleur dans le désert ? sur RFI), documentaire (Théodore Monod, un destin nomade), articles (Théodore Monod le Saharien dans le Monde diplomatique), etc.

Et juste de rappeler cette citation dont j’ai fait une devise, modestement :

“Le peu qu’on peut faire, le très peu qu’on peut faire, il faut le faire, pour l’honneur, mais sans illusion.”


Pour accompagner cet hommage, je voulais une musique en rapport et à la hauteur. C’est en cherchant des nouvelles des bluesmen du désert, j’ai découvert que Johnny Clegg avait sorti (il y a un mois déjà !) un nouvel album intitulé Human

Ça tombe bien, non ?

Par contre, je n’ai pas déniché de clip de cet album, mais…

Le Paléo Festival de Nyon, qui accueillait le zoulou blanc cette année, a mis en ligne l’intégralité de son concert. Mais comme nous sommes lundi et que peut être vous n’avez pas une heure et demie devant vous (sans compter les liens sur Théodore Monod), je vous en ai extrait les rappels. Merci qui ?

Je vous laisse découvrir les titres…