Lisbonne

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8

(photos Armando Franca, Jose Manuel Ribeiro, Francisco Seco, Rafael Marchante)

La Grèce, l’Irlande, le Portugal…

Quand on trouve une combine qui marche, pourquoi se priver de continuer à a mettre en œuvre ? Dans la zone euro, il reste 13 pays à déstabiliser en s’appuyant sur leur pacte de stabilité, soit, par ordre alphabétique : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, Chypre, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Italie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Slovaquie, la Slovénie… Et si ça ne suffit pas, il restera les 11 autres pays de l’Union européenne.

C’est dire que “les marchés” ont de beaux jours devant eux et que je risque de vous lasser avec 27 billets accompagnés d’un discours assez monotone.

Saluons cependant la grève générale qui s’est déroulée hier au Portugal, la première depuis 22 ans, qui a mobilisé une large partie des salariés dans les transports et l’éducation, mais aussi chez les pompiers, les médecins, les employés de grandes industries, les policiers en grève des PV ou les artistes…

A l’image de nos manifestations hexagonales contre la réforme des retraites, l’impact de cette grève sur le vote du budget de rigueur voté vendredi promet d’être “pratiquement nul”.

Autant que la marge de manœuvre du gouvernement, selon les déclarations de la ministre du Travail, Helena André.

“Il n’y a pas d’alternative”, lançait en son temps Margaret Thatcher…

A qui le tour ?

À propos de Grèce, connaissez-vous Χαρις Αλεξιου (ou Haris Alexiou) ?

Moi non plus, jusqu’au week-end dernier où, en cherchant des sons pour vous, j’ai fait connaissance de cette dame élégante de 60 ans qui a déjà 30 albums à son actif, dont une dizaine de disques d’or.

Vous me direz que ça ne prouve rien, que la mondialisation culturelle a ses limites et que je peux vous épargner la canadienne Céline Dion ou le belgo-suisse Johnny Halliday.

Je vous épargnerai, promis !

En attendant, écoutez donc Μεγάλωσα (Megalosa ou Je vieillis…), extrait de son dernier album, à travers cette vidéo teintée d’une tendre autodérision.