Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20
Slide 21
Slide 22
Slide 23
Slide 24
Slide 25
Slide 26
Slide 27
Slide 28
Slide 29
Slide 30
Slide 31
Slide 32
Slide 33
Slide 34
Slide 35

(photos Filippo Minelli, Dar Yasin, China Photos, Biswaranjan Rout, Andrew Biraj, Shizuo Kambayashi, Nicolas Asfouri, Fayaz Kabli, Anwar Amro, Guillermo-Granja, Thomas Peter, Andrew Winning, Nicky Loh, Bernadett Szabo, Moises Castillo, Hiroko Masuike, Martin Bureau, Kena Betancur, Peter Andrews, Yiorgos Karahalis, Beawiharta, Mahesh Kumar A, Ted Aljibe, Darren Staples, Baz Ratner, Jeff J Mitchell, Vadim Ghirda, Sergio Moraes, Ely Bourret, Gembong Nusantara, Remy de la Mauviniere, Czarek Sokolowski, Christopher Furlong, Miguel Villagran, Dan Kitwood)

Voilà une série que je vous mitonne depuis quelques semaines, voire quelques mois, glanant les photos au cours de mes recherches pour d’autres billets d’actualité, les archivant patiemment, attendant le moment propice au cœur de l’automne. Et voilà que l’hiver se pointe !

M’en fous, je vous les offre quand même. Trente-cinq parapluies (choisis parmi plus de 70 images) tenus par les réfugiés haïtiens ou indonésiens, brandis par un clown libanais, des prostituées hongroises, des manifestants étasuniens, polonais, portugais ou roumains, ou servant simplement à se protéger, de la pluie ou parfois du soleil.

Trente-cinq photos pour un tour du monde qui passe par Bamako, Srinagar, Shangai, Bhubaneshwar, Jaflong, Tokyo, Mae-Sot, au Cachemire, Beyrouth, Paquisha, Berlin, Birmingham, Taipei, Budapest, Antigua, New-York, Paris, Port-au-Prince, Varsovie, Athenes, Jakarta, Hyderabad, Baguio-City, Sheffield. Jérusalem, l’île de Lewis, à Bucarest, la plage de Buzios, Besançon, Muntilan, Paris, Swiebodzin, Londres, Lisbonne…

Si j’ai passé du temps à trier ma collection de parapluies, ce n’est rien comparé aux heures passées à chercher cette vidéo.

J’aurais pu me contenter de vous passer Mary Poppins, mais c’est un peu long et j’ai eu peur des problèmes de droits avec Disney dont les avocats sont plus nombreux que celui que je n’ai pas.

J’ai trouvé un temps un petit film d’animation autour d’une histoire de grenouille. Mignon, mais à peine anodin.

Et puis, j’ai déniché un petit bijou sur youtbe, sous le titre Zontik, disponible… 4 parties. J’ai téléchargé le tout, effectué le montage et réalisé en regardant le résultat qu’il manquait un morceau d’histoire au milieu. En cherchant un autre Zontik, j’ai appris que ça s’écrivait ქოლგა en géorgien, et j’ai trouvé la vidéo correspondante sur google. Seulement elle était interdite à l’intégration (c’est comme ça que ça s’appelle) dans mon blougui. J’ai donc cherché encore et trouvé un site géorgien, hébergé en Allemagne, qui me proposait un lien de téléchargement. Je sais, c’est illégal, mais qu’est-ce que je ne ferais pas pour vous… Seulement, une fois téléchargée l’archive, je n’ai pas pu retrouver le mot de passe sur le site. À coup de traducteur en ligne et autres outils d’alphabet géorgien, j’ai réussi à déchiffrer la page, mais le mot de passe était inclus… dans une image !

Bref. Je ne vous dirai pas comment j’ai réussi à inclure ce film dans cette page. J’espère seulement, sincèrement, que je ne regretterai pas cet effort et que – comme moi – vous tomberez (malgré la qualité médiocre de l’image) sous le charme de ce court-métrage, réalisé en 1967 par Mikheil Kobakhidze (მიხეილ კობახიძე), intitulé sobrement Le Parapluie (ქოლგა, qui d’après mes recherches se prononce Qolga).