Personne (de l’année)

Slide 1

Finalement Time a choisi Mark Zuckerberg comme “Person of the Year” plutôt que Julian Assange. Ce qui prouve au moins deux choses :

1° Que la démocratie médiatique est aussi fiable que la démocratie institutionnelle. Les internautes (1,2 million de votants) avaient placé le fondateur de wikileaks en n°1, loin devant celui de facebook, 10e juste derrière The Unemployed American (15,1 millions de personnes, soit 9,8% de la population active étasunienne, sont au chômage selon les dernières statistiques officielles).

2° Que l’establishment préfère un Internet futile et contrôlé, qui dévoile l’intimité des internautes (qui y perdent chaque jour 380 millions d’heures !), à un Internet libre et imprévisible, qui révèle l’intimité de la classe dominante.

Et puis, Julian Assange était déjà en couverture de Time il y a 15 jours. On risquait de lasser le lecteur-consommateur !

Détail. Au moment de préparer ce billet (vendredi 17, vers 19h30), impossible d’accéder à la une avec Marc Zuckerberg sur le site de Time, qui s’entêtait à afficher, encore et encore, le numéro consacré à… Julian Assange. Une facétie de pirates ?

En regardant un peu les archives, je me suis rendu compte qu’il y a une dominante anglo-saxonne dans ces mosaïques du samedi !

Pour rétablir un peu de parité, voilà donc une chanson bien de chez nous, mais qui a fait le tour du monde, comme vous allez l’entendre.

Vous venez donc d’entendre, comme on disait autrefois dans le poste :

  1. Les Feuilles mortes, par Yves Montand
  2. Les Feuilles mortes (Autumn Leaves) par Nakayama Emdiner en concert au Japon
  3. 枯葉 par Kazuko Matsumoto, en concert à… Paris
  4. Опавшие Листья, par Тамара Гвердцители (Tamara Gverdtsiteli), en concert à Moscou
  5. Las Hojas Muertas, par Enrique Guzman, quelque part (et il a quelques temps déjà)
  6. Kuolleet Lehdet, par Jorma Kääriäinen & Agents, à la télévision finlandaise
  7. Hulló falevelek, par Szíj Melinda, à la télévision hongroise
  8. Autumn leaves, par les Lennon Sisters, invitées du The Lawrence Welk Show en 1956
  9. Les Feuilles mortes, par Iggy Pop, invité de France-Inter en mai 2009

Sélection subjective et non exhaustive, bien sûr !