Le Caire

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15

L’Union pour la Méditerranée, qui n’était qu’un gadget pour président en mal d’idées de dimension internationale, est-elle en train de se réaliser à l’échelle des peuples et de la rue ?

Des milliers d’Égyptiens ont manifesté hier, au Caire, mais aussi à Ismaïlia, dans le nord du Sinaï, à Suez, à Alexandrie et à Mahalla el Koubra… Ce “jour de colère” avait été organisé via le web, pour protester contre le régime Moubarak, qui allie répression politique et pauvreté !

On ignore si lors de sa rencontre samedi 22 avec notre ministre étrangère aux Affaires, son homologue Ahmed Ali Aboul Gheit est parvenu à calmer ses ardeurs répressives, mais pour calmer celles du peuple égyptien, les milliers de policiers (20 à 30000 dans la capitale) n’ont pas lésiné sur les canons à eau, les gaz lacrymogènes et les coups de matraque. Bilan 2 morts à Suez et un policier tué eu Caire.

Parmi les slogans scandés hier, on pouvait entendre : “Où es-tu, liberté?”

(photos Amr Nabil, Sondos Shabayek, Mohammed Abed, Mohammed Abu Zaid,
Mohamed Abd El-Ghany, Amr Abdallah Dalsh, Asmaa Waguih, DR)

En Islande se déroule une autre révolution, avec l’élection en novembre d’une assemblée constituante, composée de 25 citoyens chargés, à partir de la mi-février, de réécrire la constitution de leur pays. Une révolution qui ne fait pas beaucoup de bruit

Les quatre musiciennes qui composent Pascal Pinon ne font pas non plus beaucoup de bruit, mais leur douce musique est bien belle. En attendant le concert à emporter promis depuis plusieurs semaines (mois?) par Vincent Moon, je vous propose un extrait – enregistré à la maison – de leur album paru en octobre dernier.

Ça s’appelle En þú varst ævintýr.