Da Nang, par Ed Kashi

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10

Pendant ma semaine au loin, je ne voulais pas laisser ce site silencieux.
Aussi vous ai-je préparé un hors série en 7 épisodes et 7 photographes primés l’an passé.
Aujourd’hui, épisode 3.

Trente-cinq ans après la fin de la guerre du Vietnam, les États-Unis continuent d’y faire des ravages grâce aux tonnes d’Agent Orange qu’ils ont déversé sur le pays afin de détruire les feuillages sous lesquels se cachaient les Nord Vietnamiens. La dioxine contenue dans ce désherbant provoque des cancers, des troubles immunitaires et de graves malformations. Selon les estimations officielles, il y a aujourd’hui au Vietnam 1,2 millions d’enfants handicapés ! La recherche pour les sauver est mené avec le soutien financier des États-Unis et de l’Unicef, qui a décerné son prix annuel à Ed Kashi, pour ses photos de Nguyen Thi Ly et des autres enfants de Da Nang.

Dans 35 ans, combien d’enfants seront marqués des souvenirs de guerres qu’ils n’auront pas connues ?

“Comme disait Himmler en quittant Auschwitz pour aller visiter la Hollande, on ne peut pas être à la fois au four et au moulin !” (Desproges)

“J’ai pas quatre bras !” (La Fleur, dans Le Graphique de Boscop)

Pour la suite de la présentation de ce hors-série musical, voir avant-hier.

Aujourd’hui, je n’ai pas réussi à dénicher le N°7 vietnamien et je vous épargne le N°7 thaïlandais. Direction donc le Japon, avec les Girls Dead Monster starring LiSA, dont aucune vidéo n’est disponible pour Ichiban No TakaramonoYui, mais dont le succès précédent「Day Game」n’est pas mal non plus…