Macao, Nanjing, Shangaï, Pékin

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4

Parfois, quand je suis à la bourre pour préparer le billet du lendemain, je vais voir ce qu’il y a chez les confrères.

Hier, comme c’était dimanche, je suis donc passé voir la galerie du Journal du Dimanche où j’ai trouvé les deux premières photos de cette série.

La première sous le titre “1er mai à la chinoise” était ainsi légendée :
“Un important dispositif policier a été déployé à Macao, en Chine, pour encadrer les manifestations de la Fête du travail. Les manifestants dénoncent l’immigration et la corruption du gouvernement.”

Tandis que sous la seconde intitulée “1er Mai, fête de l’amour” le journal nous expliquait :
“En occident, le 1er Mai est la fête du travail, en Chine, on célèbre l’amour. A Nianjing, des mariages de masse ont eu lieu dimanche.”

Fête du travail, faites de l’amour, faites des mélanges et faites de l’audience…

Pour compléter ce tour de Chine du 1er mai, j’ajouterai que depuis hier est interdit de fumer dans les lieux publics chinois et que le Midi Music Festival (迷笛音乐节), dans la banlieue de Pékin, a réuni plusieurs milliers de jeunes Chinois, dans une poussière qu’on aurait pu prendre pour de la fumée.

(photos Tyrone Siu, Sean Yong, Carlos Barria, Andy Wong)

Si vous avez raté Mr. Big en tête d’affiche à Pékin, consolez-vous : le Midi Mucic festival se déroule avec une programmation quasi identique la semaine prochaine à Shangaï !