C’est quoi ce travail ?

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11

L’article du lundi m’oblige à travailler le week end et parfois j’ai du mal à en trouver le sujet.

Mais samedi matin, j’ai reçu la newsletter du Monde, avec à la une “Ces filles qui travaillent dans les maisons closes belges”.

Juste avant les résultats des élection égyptiennes et la victoire des islamistes “modérés”.

Je suis allé récupérer dans le diaporama les photographies d’Olivier Touron, dont j’ai appris au passage qu’il était plutôt spécialisé ces derniers temps dans la couverture de la révolution tunisienne…

J’ai bien conscience de faire moi aussi ma pute médiatique en dénonçant la dérive putassière de notre organe (de presse) de référence. Mais si vous avez reconnu Dominique Strauss-Kahn sur ces photos anonymisées, ce n’est pas ma faute ni “celle de la police” comme dirait notre ministre de l’Intérieur…

Si vous souhaitez d’autres informations sur la prostitution à la frontière franco-belge que cette galerie racoleuse ou l’article à peine complaisant d’Emeline Cazi (conclus sur cette citation : “[Les clients] viennent chercher de la tendresse. Alors on met nos soucis de côté, on rigole et on montre que ça se passe bien.”), alors je vous renvoie vers le Mouvement du Nid, que cite Le Monde sans en donner le lien.

Elles ne sont pas Belges mais Danoises…

Josephine Philip (voix et claviers) et Ina Lindgreen (guitare et basse) composent le duo Darkness Falls et une musique qui plonge dans des ambiances cinématographiques.

Leur premier album, Alive in Us, vient de sortir. Du beau travail !