Racisme(s)

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12

Racisme(s) en série et en contraste en Israël.

Le 31 décembre dernier, les Neturei Karta (Juifs ultra orthodoxes) manifestaient à Jérusalem, pour dénoncer une persécution dont ils s’estiment victimes… tout en réclamant la ségrégation entre les femmes et les hommes dans les transports en commun. Cherchez l’erreur et appréciez le bon goût des manifestants arborant leurs étoiles jaunes !

Mardi 10 janvier, une manifestation rassemblait plusieurs milliers de Falashas (Israéliens de descendance éthiopienne) à Kiryat Malachi, après la découverte d’un accord entre les propriétaires pour ne pas louer ou vendre d’appartement à des Juifs éthiopiens.

“Notre sang n’est bon que pour les guerres”, ont protesté les manifestants dont l’un d’entre eux a déclaré au Jerusalem Post : “Nous croyons que le racisme a un effet sur ​​l’ensemble de la société et, malheureusement, Israël est très loin derrière l’Amérique sur cette question.”

Je ne suis pas sûr que s’ils vivaient à Jérusalem, les Falashas pourraient être locataires chez les Neturei Karta. Quant à la place de la société française sur l’échelle du racisme, je ne suis pas sûr non plus qu’elle soit bien brillante.

(photos : Baz Ratner, Ahmad Gharabili, Uriel Sinai, Menahem Kahana, Amir Cohen)

Côté musique aussi, Israël est loin derrière. Et même si chez abcdetc on aime élargir le monde des musiques au-delà des limites anglo-saxonnes, je ne voudrais pas vous priver du petit bijou qui suit, Jolene, interprété par The Little Willies (dont le nouvel album, For the Good Times, vient de sortir) à la tête desquels on reconnaîtra Norah Jones.