Un jour en juin

, , , , , ,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9

Il y a des jours – nombreux – où l’actualité se télescope, s’entrecroise, se percute et compose du monde une étrange mosaïque.

Chaque jour, dans les grands et les petits événements du monde, emblématique ou microscopiques, essentiels ou superflus, spectaculaires ou anodins, je choisis, selon une ligne éditoriale toujours en cours de définition.

Certains jours, j’ai plus de mal à choisir. Par pénurie ou profusion…

Ainsi de mardi 5 juin dernier où 3 événements simultanés sont venus s’entrechoquer :

  1. La 39e édition de la Journée mondiale de l’environnement, à la veille du nouveau Sommet de Rio (+20), nous a donné une fois de plus l’occasion de vérifier que “l’écologie ça commence à bien faire” et que notre humanité n’a toujours aucune conscience de ce qui l’attend ;
  2. Le 45e anniversaire de la Guerre des Six Jours a été marqué en Palestine par de nouvelles manifestations et de nouvelles arrestations, comme à Hébron où l’image de ces deux jeunes femmes, militaires, s’en prenant à une autre femme, militante, m’a interpelé ;
  3. Le Xe passage de Vénus entre la Terre et le Soleil, malheureusement gâché par les nuages et dont le prochain n’aura pas lieu avant … 2117.

Aucun rapport entre ces trois événements ?

Sauf si, grâce à l’influence bénéfique et harmonieuse de Vénus, notre humanité sur sa toute petite planète prend enfin conscience de sa beauté en péril et de l’urgence à se pacifier pour survivre ensemble…

Bon je sais… On en reparlera dans 105 ans.

(photos : Vera Lentz, activestills.org, Samrang Pring, Robyn Beck, Rajesh Kumar Singh, Abed Ashlamoun, NASA, DR)

Une mosaïque un jeudi ? Pourquoi pas ?

Ça remplace elle que je n’aurai pas le temps de vous préparer pour samedi et puis je trouvais que Quand les hommes vivront d’amour collait bien à l’actualité.

Avec :

  1. Raymond Lévesque, créateur de la chanson, en 1956
  2. Geneviève Bujold, dans une première reprise en 1964
  3. Félix Leclerc, Gilles Vigneault et Robert Charlebois, dans la plus célèbre des interprétations, en 1974
  4. Les Quilapayún, au Grand échiquier (Souvenirs, souvenirs…) en 1980
  5. Luce Dufault, en 1996
  6. Les Petits Chanteurs de Laval et Les Voix Boréales, en 2010