Dieu reconnaîtra les siens

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12

J’ai sursauté en entendant en début de semaine notre nouveau Président annonçant aux 220 diplomates étrangers réunis à l’Elysée pour la Conférence des ambassadeurs :

« La France demande à l’opposition syrienne de constituer un gouvernement provisoire, inclusif et représentatif, qui puisse devenir le représentant légitime de la nouvelle Syrie. (…) La France reconnaîtra le gouvernement provisoire de la nouvelle Syrie dès lors qu’il aura été formé

Ya plus qu’à.

On  est content d’apprendre que François Hollande considère qu’on peut entrer dans un gouvernement sans nécessairement sortir de l’ENA ou autres grandes écoles, mais en voyant des images de soldats de l’armée libre syrienne photographiés par Muhammed Muheisen et à lire l’article qui l’accompagne (que je n’ai malheureusement pas trouvé en traduction française) j’ai comme un doute sur le gouvernement que pourraient former ces anciens bouchers, barbiers, maçons ou étudiants reconvertis dans la guerre civile.

Et en lisant ici ou quelques articles qui tentent d’éclairer la situation syrienne et les différentes communautés religieuses qui s’y opposent, je n’ai guère plus d’illusion sur le prochain gouvernement inclusif et représentatif. De qui ?

J’espère que Dieu, lui, reconnaîtra les siens.

(photos Muhammed Muheisen)

Les hasards du calendrier font qu’on ne reprendra pas tout de suite la rubrique musiques du monde, puisque ce premier jour de septembre (le mois le plus tendre) tombe un samedi.

Voici donc une nouvelle mosaïque de reprises.

Si j’ai une admiration infinie pour Jacques Brel, j’avoue ne pas être un fanatique de Ne me quitte pas, que j’ai toujours écouté d’une oreille circonspecte, avec un peu de mépris pour cet homme proche de l’humiliation.

C’est pourtant la chanson que je vous propose de réécouter 9 fois aujourd’hui, interprétée par 9 femmes (et un homme à l’occasion d’un duo). Allez savoir… Mais ne faites pas d’interprétation sauvage !

Les 9 femmes du jour sont dans l’ordre d’apparition dans la mosaïque :

  1. Nina Simone, dont la reprise est l’une des plus célèbres
  2. Maysa Matarazzo, qui la reprit en 1986 dans La Loi du désir de Pedro Almodova
  3. Ornelle Vanoni, en 1970
  4. Majida El Roumi, à l’Olympia en 1998
  5. Ayo et iggy Pop (l’homme du jour…) dans un duo de 2009
  6. Angelique Kidjo, en 2003 au festival de Juan-les Pins
  7. Amanda Palmer (la meilleure interprète d’Amsterdam après Brel), au Divan du Monde à Paris en 2009
  8. Maria Gadú, en 2009 dans Atlas Horas au Brésil
  9. Youn Sun Nah, en 2008 au festival de jazz à Jarasum en Corée

Et un grand merci à Fidjie qui propose sur sa chaîne Wat encore des dizaines d’autres reprises.