Le roi est mort, etc.

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20
Slide 21
Slide 22
Slide 23
Slide 24
Slide 25
Slide 26
Slide 27
Slide 28
Slide 29
Slide 30
Slide 31
Slide 32
Slide 33
Slide 34
Slide 35
Slide 36
Slide 37

Norodom Sihanouk, l’ancien roi du Cambodge, est mort d’une crise cardiaque dans la nuit du 14 au 15 octobre à Pékin, à l’âge de 89 ans. J’ai failli ne pas évoquer la nouvelle dans ces pages, mais quand j’ai vu les images du retour de sa dépouille au pays, j’ai changé d’avis.

La dépouille royale a traversé mercredi les rues de Phnom Penh, rincées à grande eau et ornées de portraits géants, sur un somptueux phénix doré et sous le regard embué de plus d’un million de cambodgiens massés entre l’aéroport et le palais royal, où la procession s’est achevée à la nuit tombée.

En attendant ses obsèques – dans trois mois – le corps de l’ancien souverain sera exposé pour recevoir les derniers hommages du peuple, auquel le gouvernement a accordé une semaine de deuil national.

Je n’arrive pas à voir qui, parmi nos anciens dirigeants (et même les actuels…), pourrait susciter une telle ferveur à l’occasion de son décès. Non, vraiment, je ne vois pas… Même si je prendrais volontiers une semaine de congés pour deuil national !

A part ça, et sans aucun rapport, en cherchant les photographies du jour, j’ai appris le décès de Sylvia Kristel, la reine… du cinéma érotique des années 70. Mais je ne crois pas que soit prévu un deuil national. De toutes façons, elle était Néerlandaise.

(photos : Heng Sinith, Nicolas Asfour, Tang Chhin Sothy, Wong Maye-E, Chris McGrath, Samran Pring, Damir Sangolj, Mak Remissa, Stephen Morrison)

Sans rapport avec Norodom Sihanouk ni Emmanuelle, à ma connaissance.

J’ai les oreilles qui chauffent à force d’entendre les Rolling Stones qui n’en finissent pas de crever et qui viennent de se plagier mollement pour leur cinquantième anniversaire. Aussi, c’est avec circonspection que j’ai entendu parler d’un prochain album de de Neil Young, un autre cinquantenaire de carrière, (et du Crazy Horse) à paraître à la fin de ce mois. Mais si tout y est du même tonneau que ce (long) Ramada Inn, ça devrait le faire.