Un bon Rom est …

,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20
Slide 21
Slide 22
Slide 23
Slide 24
Slide 25
Slide 26
Slide 27

Il était temps.

Plus de 67 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale et en présence des derniers survivants, Angela Merkel a inauguré, mercredi 24 octobre, un mémorial pour les 500.000 Roms et Sinti victimes de l’Holocauste.

“Ce mémorial commémore le souvenir d’un groupe de victimes qui pendant trop longtemps a trop peu bénéficié de la reconnaissance publique”, a déclaré la chancelière allemande. Avant d’ajouter : “Le destin de chaque personne tuée au cours de ce génocide est une souffrance indescriptible. Chacun de ces destins nous remplit et me remplit de tristesse et de honte.”

Comme un moment de honte est vite passé, l’Union européenne étudiait dès le lendemain une demande de 6 états européens (Allemagne, Belgique, France, Luxembourg, Pays-Bas et Suède…), demandant la réintroduction des visas pour les habitants de Serbie, du Monténégro, de Bosnie-Herzégovine, de Macédoine et d’Albanie, pour faire face à des demandes d’asile “abusives”.

Pour donner une idée de l’abus, 2 254 personnes ont demandé l’asile en provenance de ces cinq pays en 2011, selon l’Office français de protection des réfugiés et apatrides, sur un total de 57 337 demandes. Le statut de réfugié a été accordé à 321 de ces demandeurs. Des chiffres similaires concerneraient l’Allemagne…

Mais cette démarche ne vise pas les populations roms. Au contraire, en rétablissant les visas pour ces pays, l’Europe entend les contraindre à respecter les droits des Roms et à améliorer leurs conditions de vie. Ben voyons !

Et puis, comme disait Rocard, l’Europe “ne peut pas accueillir toute la misère du monde”.

Le secrétaire d’État allemand à l’Intérieur, Ole Schröder, a d’ailleurs expliqué qu’avoir “deux fois plus de demandeurs d’asile de Serbie que d’Afghanistan [était] inacceptable”. Ajoutant que les Allemands avaient “besoin de toutes [leurs] capacités d’asile pour ceux qui ont vraiment besoin de [leur] aide”.

A propos d’aide… Une poignée de réfugiés d’Afghanistan, d’Iran, d’Irak, de Turquie, de Somalie ou d’ailleurs, a marché pendant un mois (du 8 septembre au 6 octobre) et 600 kilomètres, de Würzburg à Berlin, pour attirer sur leurs conditions de vie en Allemagne. Et comme ils n’ont pas vraiment été entendus, ils ont entamé jeudi une grève de la faim au pied de la porte de Brandebourg. Sans parvenir à encore remplir les dirigeants, allemands et européens, “de tristesse et de honte”.

Dans 67 ans peut être ?

(photos : John Mac Dougall, Rainer Jensen, Wolfgang Kumm, Clemens Bilan, Rainer Jensen, Thomas Peter, Adam Berry, Sean Gallup)

Il y a un bout de temps que je ne vous ai pas proposé de reprises à la suite d’un morceau original.

J’ai pensé à celle-ci en écoutant une émission consacrée aux Sex Pistols, qui nous feront moins chier avec leur 35e anniversaire que les Stones avec leur cinquantenaire. Je n’imaginais pas trouver des reprises de God Save the Queen… Eh bien si :

  1. Version plus qu’originale par les Sex Pistols, donc…
  2. Anthrax
  3. Motörhead
  4. Ben & Amy
  5. Un montage des dessins animés Archie (que youtube supprime régulièrement…)
  6. Une réinterprétation par le DJ le Clown, que j’ai trouvé chez l’ami Juthova
  7. Melanie Pain
  8. Origami Duo
  9. Jason Webley (la plus courte mais presque ma préférée…)