Là-haut

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18

Une série du dimanche comme je les aime et j’espère que vous aussi.

Elle est l’œuvre de Laurent Chéhère, néo-photographe et ancien publicitaire français, qui expose ses maisons volantes sous un titre anglais (c’est plus vendeur?) jusqu’à Noël à la Galerie Paris-Beijing. Des habitations aux formes variées auxquelles il fait prendre un peu de hauteur, les transformant en cerfs-volants. Un clin d’œil au film de Pixar, Là-Haut, mais aussi à la ministre du Logement qui cherche désespérément des logements vides dont l’expropriation ne causera pas trop de dégâts dans une France de plus en plus hostile à l’idée de solidarité.

Mais c’est dimanche. Pas de polémique.

Et bon anniversaire à celles qui le fêtent aujourd’hui.

Revenons sur terre.

Fred Maillard, le réalisateur de #telecloaque, présente son film d’animation comme “un conte métaphorique sur la fin d’un vieux monde de la représentation spectaculaire, sur la transition avec le monde nouveau qui déjà a pris le relai”. C’est aussi “une farce, sinon cathartique, purgative ; voire laxative”, espère le jeune réalisateur du Loir et Cher.

Son film a participé au concours d’Arte spécial 21/12/2012 (Le jour le plus court) dont je reparlerai.

Pour ma part, après avoir (enfin) vu Les Nouveaux chiens de garde en début de semaine, j’ai trouvé que ce court-métrage en constituait un bon complément de programme.