Liberté
Égalité – Fraternité ?

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12

La bonne nouvelle nous est parvenue lundi 1er avril en provenance de Birmanie et ce n’était pas une blague : quatre journaux privés, les premiers depuis 50 ans, vont faire souffler un “vent de liberté” sur le pays qui se réveille, doucement, de plusieurs années de dictature militaire.

Une nouvelle n’arrive jamais seule. Mais la seconde information en provenance Rangoon n’était pas aussi bonne que la première. Les images satellites publiées par Human Rights Watch confirment l’ampleur de la destruction subie par la ville de Meiktila, où le 21 mars les violences entre la communauté majoritaire bouddhiste et la communauté minoritaire musulmane : près de 828 bâtiments de la ville ont été totalement détruits. Ce qui n’est rien comparé aux 40 personnes tuées et aux 61 blessées dans ces affrontements mais témoigne de la violence dont sont capables les bouddhistes qui aiment encore à nous faire croire au caractère pacifique e leur religion…

N’ayant pas accès à la presse birmane, je ne sais pas la place qu’ont consacré les 4 nouveaux quotidiens aux informations d’Human Rights Watch qui appelle à une enquête gouvernementale “sur la responsabilité des violences commises à Meiktila et sur l’incapacité de la police à empêcher les tueries et les incendies qui ont ravagé des quartiers entiers”. Mais si la liberté progresse en Birmanie, l’égalité entre les communautés a encore des progrès à faire. Quant à la fraternité…

Mais notre devise républicaine n’a peut être plus vraiment valeur d’exemple aux yeux du monde.

(photos : Khin Maung Win, Lynn Bo Bo, Soe Zeya Tun, Dr)

Ps : Hier encore, après que j’ai écrit ce billet, 13 adolescents sont morts dans l’incendie “accidentel” d’une école musulmane à Rangoon…

Je ne saurais pas vous dire grand chose de BandAdriatica, ayant eu presque autant de fainéantise pour traduire l’italien que le birman, mais leur chanson Arriva La Banda et le clip qui l’accompagne m’ont mis de bonne humeur. J’espère que ce sera aussi votre cas !