Dépaysement

,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20

Bon d’accord : il est difficile de décaler un voyage officiel et les affaires sont les affaires ! Quoi que, dit en passant, il fut un temps, jadis, où la France exportait des idées de liberté, de démocratie et de fraternité plutôt que des TGV, des Airbus ou des Rafales. Enfin non, pas des Rafales. Et quelquefois la liberté à coup de colonisation…

Bref.

Le voyage de François Hollande au Maroc, au lendemain de l’éclaboussure de son gouvernement, de sa petite personne et de sa politique de rigueur par le caca (huzac), tombait mal.

Non seulement parce que notre président a dû effectuer au pas de course le programme de sa première journée, écourtée par son besoin impératif d’intervenir à la télé pour renflouer sa “République exemplaire” ou parce qu’il a été accueilli par la pluie, comme à son habitude.

Mais surtout parce que comme démocratie exemplaire il y a mieux que le Maroc, et que comme modèle d’intégrité il existe plus flagrant que Mohammed VI, surnommé Le roi prédateur, au pouvoir depuis 14 ans.

A moins que François Hollande ne soit venu prendre des leçons. On n’ose imaginer une chose pareille…

(photos : Bertrand Langlois, Abdeljalil Bounhar, Youssef Boudial)

Je ne sais pas ce que peut ressentir un président de gauche en pleine débâcle, peut être une certaine mélancolie en pensant ce qu’aurait pu être la gauche si les socialistes n’avaient pas prétendu l’incarner…

Bref.

Mélancolie c’est le dernier titre que nous adresse en vidéo la belle Rokia Traoré.