Bienvenue

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8

La guerre n’en finit pas en Syrie, dans un pays qui se vide peu à peu, au rythme des morts qui se comptent par dizaines de milliers. Comme les réfugiés qui fuient l’horreur des combats.

En Jordanie, la population du camp de Zaatari (en arabe: مخيم الزعتري) ne cesse d’augmenter. Ouvert en juillet 2012, le camp accueillait au dernier recensement, début mai, 178.000 personnes. Et il en arrive chaque jour. Et il naît, chaque jour également, une douzaine de nouveaux Syriens en exil. Comme la petite Ibtesam, qui trouvera plus tard dans les archives de ce blougui les photographies de sa naissance.

Bienvenue gamine dans ce monde qui t’accueille bien mal…

(photos Mohammad Hannon)

Nomad, comme le sont par force des milliers de Syriens. C’est le tout nouvel album de Bombino, dont le nom évoque ces nouveaux bambins à l’avenir incertain. Le voici enregistré en novembre dernier à la salle Pleyel, avec Tinawiren en complément de programme… Un peu de blues, c’est ce qu’il faut pour certains accueils…