Shifumi

, , ,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6

Les François se suivent et se ressemblent…

Jeudi dernier au Vatican, le tout nouveau pape François a reçu 4 nouveaux ambassadeurs en leur tenant un discours digne de celui du Bourget prononcé jadis par son homonyme devenu président normal et fidèle aux dogmes libéraux.

Il a ainsi dénoncé le “fétichisme de l’argent” et la “dictature de l’économie sans visage”, rappelé que “le revenu d’une minorité s’accroît de manière exponentielle, [pendant que] celui de la majorité s’affaiblit”, exhorté les dirigeants du monde à “une réforme financière qui soit éthique” en prenant conscience que “l’argent doit servir et non pas gouverner”.

Deux jours plus tard, en recevant la chancelière Angela Merkel, il semble qu’il ait mis un peu d’eau dans son vin de messe. “Les crises mondiales ont explosé parce que les règles de l’économie sociale de marché n’ont pas été respectées”, a conclu la chancelière à la sortie de son audience, ne soufflant pas un mot sur le fétichisme de l’euro fort ou le revenu préservé des retraités allemands au prisx de l’appauvrissement des travailleurs de tout un continent…

Peut être qu’après avoir eu du mal à retrouver les règles de Schnick-Schnack-Schnuck ou morra cinese (Pierre-feuille-ciseaux pu shifumi), François et Angela n’ont eu que peu de temps pour polémiquer.

Pour la prochaine rencontre, le pape s’est déjà entraîné à colin-maillard. Un jeu qui permet encore mieux de s’excuser de n’avoir rien vu…

Les François se suivent et se ressemblent forts en gueule par derrière et tout sucre devant la blonde Angela…

(photos : Guido Bergmann, Gregorio Borgia, Alessandra Tarantino)

Au Pérou, pierre-feuille-ciseaux se dit Yan-Ken-Po. Habile transition vers Los Mirlos dont je vous propose un Mix de cumbias :

– Lamento en la Selva
– Tirense con la escoba
– El poder verde
– La marcha del pato