Camp d’entraînement ?

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5

Faute de pouvoir réaliser le cliché du siècle de deux présidents noirs et prix Nobel réunis, Barack Obama s’est offert une séance photo de rattrapage en “allant se recueillir” à la prison de Robben Island où Nelson Mandela a été enfermé pendant plus de 17 ans entre 1964 et 1982.

Histoire de rendre hommage à l’ancien président sud-africain ou pour se rendre compte de ce qui l’attendrait dans un monde de justice ?

Celui qui mène actuellement (par l’intermédiaire de ses services diplomatiques comme plus secrets) une traque acharnée contre Edward Snowden, a-t-il un moment conscience de la peine qu’il encoure pour avoir fourré son nez (toujours par l’intermédiaire de ses services) dans la vie privée de millions de citoyens à travers le monde ?

Le code pénal français stipule dans le chapitre V article 226-1 sur les “atteintes à la personnalité” que :

Est puni d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende le fait, au moyen d’un procédé quelconque, volontairement de porter atteinte à l’intimité de la vie privée d’autrui :
1° En captant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de leur auteur, des paroles prononcées à titre privé ou confidentiel…

Un an par personne espionnée ? Obama pourrait bien battre le record de Mandela. Et se retrouver en cellule avec Sarkozy ? Et quelques autres…

Je sais.

(photos : Saul Loeb, Gary Cameron)

Allez. Tous les noirs ne sont pas malhonnêtes. Le reggae de Clinton Fearon tient la route…