Arrêtez !

Slide 1

L’actualité du 15 aout est traditionnellement tellement calme…

Comment se fait-il que les Egyptiens ne respectent pas cette trêve estivale ?

L’image du jour m’a fait penser à cette photographie d’un manifestant face aux chars chinois sur la place Tian’anmen qui, il y a près de 25 ans, avait fait le tour d’un monde qu’elle avait brièvement ému.

Mais cette femme n’arrêtera pas plus la folie meurtrière en Egypte que l’étudiant chinois n’avait pu stopper la répression.

Et les injonctions occidentales ressemblent aux condamnations de l’époque : molles et sans effets.

25 ans plus tard, les affaires sont florissantes avec une Chine toujours fermée à la liberté d’opinion. Ce qui n’incite pas à un grand optimisme pour l’Egypte qui n’a pas grand chose d’autre à vendre que son tourisme, son canal de Suez et son alliance fragile avec Israël.

Cela n’enlève rien au courage de cette femme, comparable à celui du rebelle inconnu de la place Tien’anmen…

(photo : Mohammed Abdel Moneim)

Si ça n’avait pas été un putain de slogan dévoyé, on pourrait encore dire qu’ensemble tout est possible pour revendiquer la force du collectif.

The Garifuna Collective forme un bel ensemble :

Tiananmen