Joyeux Noël !

, ,

Slide 1

Après douze jours de pause, de petite année entre Noël et l’Épiphanie et de rétrospective annuelle, ce blougui reprend son petit bonhomme de chemin.

Et c’est de nouveau Noël.

Du moins chez les orthodoxes. Enfin certains. Pas en Arménie d’où nous vient la photo du jour, et où Noël a été célébré hier en même temps que l’Épiphanie. Ce qui va faire court pour une nouvelle rétrospective si jamais j’en avais eu la tentation, histoire de rester dans une certaine douceur d’images.

Bref.

Si les chrétiens n’arrivent même pas à se mettre d’accord entre eux sur l’anniversaire de leur messie, ça augure mal d’autres dialogues inter-religieux.

Mais puisque c’est encore Noël quelque part, j’en profite pour faire ma liste au père éponyme, qui doit être moins surchargé avec 250 millions de fidèles. J’avais commencé par une longue énumération que je résume pour ne pas le surcharger de nouveau : je voudrais un monde débarrassé de la folie humaine et de tous ses symptômes. Et je le mets au conditionnel, parce que je sais que… et qu’en plus je n’ai pas l’adresse du père Noël. Comme Ousmane, le héros de Deweneti, un court métrage de Dyana Gaye, que je vous ai déjà proposé jadis, mais que j’ai plaisir à vous offrir de nouveau.

Puisque c’est Noël et que vous n’avez pas eu de supplément dimanche depuis longtemps !

(photo : Karen Minasyan)

Et puisque l’image du jour nous a menés jusqu’en Arménie, restons-y encore un moment avec Dogma, l’un des plus célèbres représentants du rock de là bas. Le morceau, extrait de leur dernier album UnderDogma, s’appelle Melancholy. Ça me va bien.