Immigration choisie

Slide 1

Quelques jours avant le vote, les observateurs pensaient que le non l’emporterait. Comme pour la limitation des écarts salariaux de 1 à 12 en novembre dernier…

Finalement, 50,3% des électeurs suisses ont voté hier en faveur de la proposition “contre l’immigration de masse” de la mal nommée et très droitière Union du centre (UDC).

Les accords de libre circulation avec l’Union européenne vont donc être révisés, des quotas instaurés et les travailleurs immigrés surveillés du coin de l’œil. Ambiance…

J’ai scruté le texte soumis aux électeurs helvètes : je n’y ai trouvé aucune référence aux exilés fiscaux qui resteront donc les bienvenus. Ouf !

PS : Les Suisses ont peut être été influencés par une image de pommier enraciné plutôt qu’abattu à la hache. Ou bien par d’autres affiches plus violentes que j’ai finalement décidé de ne pas reproduire ici. L’une d’elle – ouvertement islamophobe – fait d’ailleurs l’objet d’une plainte contre ses auteurs !

(photo : Denis Balibouse)

Pointer la Suisse du doigt, c’est facile (pour un billet vite fait le dimanche soir) mais j’ai la désagréable impression qu’un référendum “contre l’immigration de masse” remporterait dans l’hexagone une victoire moins étriquée qu’un misérable 50,3% !

Bref.

Mamani Keita était l’invitée d’abcdetc il y a quelques mois déjà avec sa chanson provocation Gagner l’argent français. Elle propose cette année un nouvel album, Kanou, dans lequel elle témoigne une fois encore de la richesse des musiques du monde dont il serait bien triste de nous priver !