On a beau dire, on a beau faire*

,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8

On a beau dire, on a beau faire : on se laisse rattraper par l’actualité.

Ainsi, pour moi le 14 février n’est qu’une date accessoire, trois jours avant un événement bien plus important. Et la Saint-Valentin un produit d’importation destiné à relancer la consommation en période un peu creuse.

Et puis, je n’ai pu échapper aux 2500 couples de la secte Moon qui se sont mariés mercredi 12 février au Centre pour la paix dans le monde de Cheongshim en Corée du Sud, et dont j’ai croisé les photographies à plusieurs reprises en parcourant le monde en images.

J’ai donc succombé à la tentation – sans être vraiment envieux – et à la facilité d’un billet pas trop recherché.

Étonné au passage d’entendre parler de la secte Moon que je pensais disparue dans la réalité comme dans les mémoires.

Inquiet des possibles échanges de partenaires dans une cérémonie où toutes les femmes portaient une robe identique et les hommes le même costume, et où “plusieurs couples n’avaient fait connaissance que quelques jours auparavant”, m’ont appris les légendes accompagnant les photographies.

Dubitatif, quant à la longévité de ces couples, que je n’aurai pas l’occasion de vérifier. Je ne saurai donc pas s’ils s’aimeront toujours dans cinquante ans, soit 18000 jours comme l’a calculé Mme Hanna Gronkiewicz-Waltz la maire de Varsovie, saluant cet “exploit d’avoir passé un demi-siècle ensemble” lors de la cérémonie de remises de médailles aux couples méritants (il paraît qu’ils sont 65000 par an) qui s’est déroulée, cette semaine toujours, dans la capitale polonaise.

Un demi-siècle en ma compagnie, j’ai déjà donné. Mais personne ne m’a donné de médaille. Ni demandé en mariage pour le reste de ma vie… Pas encore ? Mais si ça doit se faire, je préférerais un peu plus d’intimité et pas d’uniforme.

(photos : Ahn Young-joon, Chung Sung-Jun, Kim Hong-Ji, Ed Jones, Janek Skarzynski)

* oui, le titre du jour est emprunté à une chanson…

Je sais bien que nous ne sommes pas samedi et que la rubrique souvenirs et sa fameuse mosaïque ont un jour d’avance.

Mais je tenais à tenir une promesse et, en parlant d’amour, je me suis souvenu de Diana Rigg, plus connue dans son rôle d’Emma Peel, mais qui a joué dans de nombreux autres rôles. Et chanté.

  • En 1975, dans un show télévisé, Morecambe and Wise
  • En 1977, dans A Little Night Music
  • En 1981, dans Evil Under the Sun

Je sais que trois chansons ne suffisent pas à faire une mosaïque, alors je vous en ai trouvé trois autres qui rendent hommage à Emma Peel.

  • Emma Peel par The Allies, en 1982
  • Miss Emma Peel, par Dishwalla en 1997
  • Emma, par Matmatah en 1998

Et comme je connais le degré d’exigence de certain lecteur (oui au singulier) d’abcdetc, je complète le tout avec deux montages trouvés sur le net et une scène culte…