Juste un peu d’amour

Slide 1

Pour quelqu’un qui dénonce la Saint-Valentin comme une opération commerciale, vous trouvez peut-être que j’exagère un peu de lui consacrer un second billet 4 jours plus tard.

Mais c’est que je ne suis pas un imbécile et me montre donc capable de changer d’avis : la Saint-Valentin est une vaste opération commerciale mais aussi l’occasion de délivrer un véritable message d’amour. Et d’espoir.

Comme celui qu’on posté sur Internet les rebelles syriens : “Un message d’amour pour le jours de l’amour” de la part d’un “peuple d’amour qui vit sous un régime de haine”.

Tout est dit dans cette vidéo que vous comprendrez même si elle ne parle pas votre langue. Le langage de l’amour est universel.

Message bien reçu, ai-je juste envie de répondre en le relayant auprès de vous. En y ajoutant cette phrase qui m’accompagne souvent, certains jours davantage, moi qui ai la chance de vivre dans un pays en paix sinon toujours paisible :

“Je pense de toutes mes forces qu’il faut s’aimer à tort et à travers.”

Elle est extraite de cette lettre de Julos Beaucarne admirablement mise en musique par Claude Nougaro.

(Photo : Zein Al-Rifai – Aleppo Media Center)


Et puisque ce billet est placé sous le signe de l’amour, j’en ajoute une touche avec Pauline* de Lassus, alias Mina Tindle, qui, le 14 février toujours, nous a adressé cette Lover Letter en avant première de son prochain album…

* J’ai pas osé ajouter Mademoiselle K. aux vidéos du jour.