Un souffle d’espoir

Slide 1

En Syrie, la guerre continue.

La vie aussi.

Et le printemps revient, avec sa douceur est sa légèreté. Comme ces pissenlits qui s’envolent sous le souffle d’un combattant rebelle, dans le village de Papoulan, dimanche 13 avril dernier.

Et la paix, elle revient quand ? Et la peur, elle s’envole quand ?

En Syrie la guerre continue. La vie aussi essaye…

(photo : Ali Nasser)

Du pissenlit au Lion est mort ce soir, les plus anglophones comprendront le cheminement. Pour les autres, The Lion sleeps tonight est une chanson à l’histoire bien triste, au-delà de ses paroles, dont j’ai découvert les détails – ainsi que son auteur Solomon Linda – en vous préparant cette mosaïque.

Les interprètes du jour :

  1. Henri Salvador, qui m’accueillit avec cette chanson en 1962, mais dont je n’ai malheureusement pas retrouvé de vidéo filmée sur Internet
  2. Les Pow Wow, auteur de la reprise la plus connue et dont j’ai retrouvé le clip original (un peu pollué de bavardages au début…)
  3. La sympathique équipe de L’Écho râleur
  4. The Weavers (premier groupe de Pete Seeger), qui furent les premiers à “retrouver” cette chanson dans les années 50. Ici filmés quelques années après, lors de retrouvailles…
  5. The Tokens, dans les années 60
  6. Les mêmes, quelques décennies plus tard. La chanson n’a pas pris une ride.
  7. Die Flippers, en allemand dans le texte, dans Der Löwe schläft heut Nacht
  8. Bamse, en danois, avec Wimmersvej
  9. Les pétillantes Coréennes du Gracias Choir, qui n’ont pas traduit le refrain dans leur langue