Valise diplomatique

Slide 1
Slide 2
Slide 3

J’ai appris hier seulement, en écoutant les informations matinales, le départ de notre “moi président normal aux nouvelles lunettes polémiques” pour l’Afrique.

Côte d’Ivoire, Niger, Tchad… en trois jours ! De quoi voir du pays et ne rien voir des pays. Mais n’est ce pas un destin présidentiel normal que de ne rien voir.

Bref.

François Hollande sera donc aujourd’hui au Niger. Pour parler stratégie et peut être uranium. Pour visiter le détachement de l’Armée française d’où sont pilotés les drones de renseignements de la bande sahélo-saharienne et sans doute pas les camps de réfugiés de la même zone de combats.

En apprenant ce déplacement dont je n’avais pas été prévenu à l’avance, j’ai regrette de ne pas avoir consulté à temps l’agenda présidentiel (comme je le faisais jadis, avec un autre président dans un autre blog…)

J’aurais pu lui confier un message, voir un petit colis, pour ma lectrice de Niamey. Que je salue au passage en lui exprimant toute ma désolation.

Et comme je n’avais pas – encore – de photos officielles pour illustrer ce billet paresseux, j’ai trouvé d’autres images en provenance du Niger, qui ne m’ont guère incité à envoyer quoi que ce soit et m’ont rappelé qu’il vaut sans doute mieux être expatrié que migrant…

Et je remercie au passage mon dernier porteur spécial et second lecteur de Niamey

(photos : Roberto Neumiller, John Dowland, André Benamour)

Puisque j’ai évoqué les réfugiés du Niger ou qui le traversent, je peux bien faire une place aux Sierra Leone’s Refugee All Stars dont le dernier album, Libation, vient de paraître. Quelques images des sessions d’enregistrement, avec la chanson Maria