A perdre la raison

,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6

Comparaison n’est pas raison, je sais.

Mais comment ne pas faire le rapprochement entre ces deux événements, ces deux hécatombes dans deux conflits.

Entre le crash de l’avion de la Malaysia Airlines MH17 le 17 juillet , et ses 302 victimes. Et l’offensive israélienne contre Gaza, dont le bilan – provisoire – dépasse les 400 morts au moment où j’écris.

Entre un missile perdu, égaré, lancé par erreur ou par provocation. Et une attaque tellement prévisible qu’on la croirait préméditée.

Entre des États-Unis qui s’alarment du manque de sécurité sur le site (du crash) et qui soutiennent toujours Israël dans son droit à se défendre et à se protéger.

Entre une communauté internationale qui fait les gros yeux à Poutine, qui envisage toujours plus de sanctions contre la Russie, qui dénonce les dérives antidémocratiques du Kremlin. Et les mêmes qui n’osent affronter Netanyahou, qui maintiennent leur soutien à Israël et un régime d’apartheid et de violence armée.

Entre les peluches et les poupées d’enfants qui n’ont rien demandé à personne et qui ne voulaient que jouer en paix.

(photos : Maxim Zmeyev, Dmitry Lovetsky, Wissam Nassar, Lefteris Pitarakis, Khalil Hamra, Nabeela Zahir)

Ce monde est fou ! Fada, traduirait notre commentateur marseillais…

En Jamaïque, le Faada ce serait le père, si j’en crois Emmanuel Khérad chez qui j’ai découvert Faada Freddy. Un artiste sénégalais à la voix étonnante et aux orchestrations qui le sont tout autant, puisque ce rappeur a décidé de ne s’accompagner que de sons purement humains : vocalises et percussions. Ça donne ça : Lost ! (Ce monde est perdu ?)