Le modèle allemand

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20

Plusieurs milliers d’Allemands ont manifesté samedi à Berlin contre la surveillance des télécommunications et notamment d’Internet. Dans leur collimateur et sur leurs affiches : la NSA bien sûr, mais aussi leur propre gouvernement et le BND (service de renseignement allemand) qui jouent avec les mêmes outils de contrôle. Comme dans d’autres pays “démocratiques”.

Organisée depuis 10 ans par l’ONG Digital Courage et soutenu par plus de 80 organisations ou partis politiques, cette édition de la Freiheit Statt Angst (La liberté plutôt que la peur) n’a réuni que 5 à 7000 personnes. C’est dire le peu de personnes qui se sentent vraiment menacées par la surveillance massive de nos usages numériques et les atteintes à nos vies privées qui vont avec. Ou alors, il y a encore des gens pour croire à l’affirmation selon laquelle Si tu n’as rien à te reprocher, tu n’as rien à craindre ?

“J’ai demandé à mon grand-père pourquoi il n’avait rien fait contre les nazis. Je ne veux pas que ma fille, plus tard, me pose la même question”, a expliqué au journaliste du Monde l’un des manifestants. Je ne sais pas pour ma part ce que mes petits-enfants penseront plus tard de mon peu de résistance à la concrétisation de 1984.

Dans le même cortège, Daniel Domscheit-Berg, ancien bras droit de Julian Assange (Wikileaks) affirmait : “Les Allemands sont forts pour parler, mais pour faire la révolution, les Français restent les meilleurs !” Ce qui traduit une méconnaissance réciproque de l’état de l’hexagone par nos voisins d’outre Rhin…

Enfin, j’ai eu un mal de chien à réunir les photos du jour. Pas seulement à cause du peu de couverture par les médias officiels, mais parce que mon ordinateur s’est mis à ralentir intempestivement. Surveillance intempestive ou obsolescence d’un Macintosh vieux de plus de 5 ans ! Il y a des jours où je me demande si je ne vais pas passer de la confidentialité de ce blougui à la clandestinité…

(Digital Courage, Bernd Sauer-Diete,  Die Linke, DR)

Je vous épargne les Anti-Corpos, punkettes lesbiennes brésiliennes, qui étaient semble-t-il en concert samedi à Berlin à la fin de la manifestation.

Et en provenance de Belgique, je vous propose de découvrir les Jaune Toujours, dans un bien joli clip tourné autour de Bruxelles : All Eyes