Rêve d’espace

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20
Slide 21
Slide 22
Slide 23
Slide 24

Je m’étais désolé jadis, ici et , du désintérêt moderne pour l’aventure spatiale : fusées qui décollent en diffusion restreinte, voyageurs de l’espace qui reviennent anonymement de leur séjour, prouesses, pirouettes et odyssées sans large couverture médiatique à la mesure de l’engouement populaire en déclin… La NASA en est réduite à organiser des concours de tweets pour faire le buzz (sans aucun rapport avec Aldrin).

Et voilà que l’aventure renaît et que tout un peuple s’enthousiasme. Tout ça grâce à l’ISRO (Indian Space Research Organisation) qui a réussi à placer en orbite sa sonde MOM (Mars Orbiter Mission) surnommée Mangalyaan (véhicule martien).

“Félicitations à vous tous, au pays tout entier. L’histoire s’écrit aujourd’hui”, s’est enflammé le Premier ministre Narendra Modi, présent à Bangalore pour assister à l’exploit, salué aussi comme il se doit par les journaux indiens.

Un exploit dont l’Inde est d’autant plus fière qu’elle devance la Chine dans le voisinage de la planète rouge. Et avec un engin qualifié de low-coast, puisque son budget de 74 millions de € représente les 3/4 de celui de … Gravity.

Le premier pas indien sur mars n’est peut être pas pour demain, mais l’Inde n’a pas fini de rêver d’espace.

(photos : Manjunath Kiran, Abhishek N. Chinnappa, Dibyangshu Sarkar, Amit Dave, Shekar Daravi, DR)

J’ai cherché une musique à la hauteur de l’événement et j’ai trouvé Nofel Izz, concepteur d’un ascenseur spatial… Cet inventeur-chanteur d’origine Indo-Pakistanaise, né à Dubaï et qui vit actuellement au Canada, est également l’auteur de Tere Naam. Une chanson parue en 2010 pour le Jour de l’Indépendance de l’Inde et du Pakistan, qui contient les refrains des hymnes nationaux des deux pays.