Confusion

Slide 1

On a vite fait de confondre une information avec une autre et de se tromper de pays dans le flot médiatique auquel les twitteries ambiante n’ont rien arrangé.

Ainsi, si je vous demandais de légender cette image et de lui donner une origine géographique, je suis à peu près sûr que, sans tricher et vu le battage médiatique de ces derniers jours, vous la localiseriez du côté de Hong-Kong et seriez impressionnés du nombre de manifestants qui occupent la rue. La “Révolution des parapluies” (que j’ai entendu un de mes confrères traduite l’autre jour par révolution des ombrelles) connaît en effet un large succès médiatique de par chez nous, où l’on affectionne les mouvements populaires quand ils se passent loin.

Bref.

L’image nous vient en fait d’Arabie saoudite où le traditionnel pèlerinage de la Mecque – hajj – attire toujours autant de monde et connaît son apogée avec l’Eid al-Adha.

Comme quoi, tout le monde peut se tromper au premier regard. Mais Dieu reconnaîtra les siens, comme dit l’expression dont j’ai appris en préparant ce billet rapide que sa formulation complète était Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens!” et qu’elle date de l’époque, pas si lointaine (à peine 8 siècles), où les croisés religieux étaient de “vrais” chrétiens qui pourchassaient les hérétiques mahométans…

Aujourd’hui, les rôles sont inversés et je ne ferai aucune rapprochement entre le sacrifice d’Abraham et certains égorgements de notre époque.

Pour ne pas ajouter à la confusion !

(photo Muhammad Hamed)

Sans aucune forme de transition et aucun risque de confusion, Mi Gitana, extrait du tout nouvel album d’Amparo Sanchez, Espiritu del Sol.