2014 dans le rétro : Février

Slide 1
Slide 2

Comme celle d’hier, la rétrospective de février comporte deux photos publiées à une semaine d’intervalle.

La première est extraite d’une série publiée à l’occasion de la Journée internationale des enfants soldats, le mercredi 12 février, composée d’images jouant dans des carcasses de tanks en Afghanistan, Bosnie, Kosovo, Liban, République démocratique du Congo, Syrie… Celle-ci était déjà parue dans ces pages près de 3 ans plus tôt, lorsqu’abcdetc avait déjà organisé un défilé de chars transformés en balançoires, s’interrogeant alors : “Combien de balançoires peut on acheter pour le prix d’un seul de ces tanks ?” Elle a été prise à Benghazi, en mai 2011, quelques mois avant la chute de Mouammar Kadhafi…

L’autre photo a été prise le 16 février (et publiée le mercredi 19 février) à Tripoli, où l’on fêtait le troisième anniversaire de la révolution qui allait entraîner la dite chute.

En lisant les dernières nouvelles en provenance de Libye, où s’affrontent toujours les forces armées de deux gouvernements, je ne suis pas certain de tenir ma promesse d’une rétrospective souriante. Mais cette hésitation témoigne aussi de l’ambiguïté d’un monde et des informations qui nous en parviennent. Et, en l’occurrence, de l’hypocrisie de dirigeants – et de certain pseudo philosophe sans remords – qui, plus que la libération d’un peuple, souhaitaient surtout se débarrasser d’un personnage devenu plus gênant qu’utile.

(Photos : Mohammed Salem, Ismail Zitouny)

C’est aussi le 19 et le 12 février que je vous ai proposé les deux vidéos suivantes.

Abdulzatar, Adebola, Abisoyer alias Kuku, Nigérian d’origine et ex-soldat de l’armée étasunienne devenu combattant de paix, interprétant magnifiquement Calling You :

Youssou N’dour et Idylle Mamba, de culture et de religion différente, rappelant le temps d’une chanson, One Africa, que ce continent a un possible destin commun.

Même si le panafricanisme n’a plus vraiment de leader


Suite de la “Petite année” :