Un coup de blues

, ,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7

Hier, en rétrogradant de quelques jours, je ne suis pas remonté jusqu’à lundi, considéré par certains comme le “jour le plus déprimant de l’année” et baptisé de fait (en anglais comme il se doit) “Blue Monday”…

Comme c’était aussi le Martin Luther King Day, il ne faut pas perdre espoir, comme nous y invitait la jeune Jaiya Smith en remontant cérémonieusement l’allée centrale de l’église Baptiste Ebenezer d’Atlanta. Même si le slogan “Hope” est un peu éculé outre Atlantique…

Mais pour ceux qui ont décidément le blues chevillé au corps au delà d’un simple lundi, j’ai trouvé de belles images en provenance de Hong-Kong, où la prolifération d’algues polluées rend la mer luminescente. Quel joli mot ! Encore un témoigne que notre monde est merveilleux et que notre impact rend la planète encore plus belle. Sûr qu’on nous regrettera si nous devons en disparaître.

Et à propos de disparition, j’ai glissé une photo qui n’a rien à voir, de Moukrine ben Abdulaziz al Saoud, chef des services de renseignement saoudiens, serrant la main de Barack Obama lors lors d’un quelconque sommet sur la sécurité nucléaire organisé à Washington. Déjà publiée ici il y a presque 5 ans, cette image m’a valu hier de doubler mon nombre de visiteurs, grâce aux égarés des homonymies entre ce prince et le nouvel héritier au trône en Arabie Saoudite.

À moins que ce ne soit le même, mais j’ai renoncé à trouver autre chose que les copier-coller des dépêches d’agence.

À lundi, si vous êtes encore là…

(photos : David Goldman, Tyrone Siu, DR)

Bon d’accord, ça ne date pas d’hier… Mais presque d’aujourd’hui.

Mais… Primo je ne crois pas avoir rendu compte de la parution d’un “nouveau” Pink Floyd (The Division Bell) quelque part en 2014. Secundo le son de 2014 a quand même quelque chose de curieusement daté. Comme une nostalgie refabriquée.

Et puis le morceau s’appelle High Hopes. Tout un programme (électoral?)