Pour ou contre la Saint-Valentin ?

Slide 1
Slide 2

Parfois, par manque de temps, d’inspiration ou de matière première, ce blougiui sacrifie à quelques marronniers journalistiques. Mais je vous avais épargné la Saint-Valentin.

Et puis vlan. Voilà que deux photos, qui se succédaient hier matin dans la galerie d’un confrère, ont ramené le sujet au devant d’une actualité pourtant bien chargée.

Sur la première, une foule de femmes voilées manifestent dans les rues de Lahore (Pakistan) pour condamner cette fête qu’elles jugent contraire aux principes de l’Islam.

Sur la seconde, d’autres Pakistanais, à Islamabad, achètent quelques fleurs pour fêter quand même leurs amoureuses.

Les femmes de Lahore ne savent sans doute pas ce qu’elles ont raté.

Je ne suis pas vraiment pratiquant d’une fête que je juge un (gros) chouia trop commerciale, mais dans un monde et une époque où il faut choisir son camp, je rejoins sans hésitation celui des amateurs de roses.

Et pour rattraper celles que je n’ai pas offertes samedi, j’affiche le cœur fleuri d’Islamabad à la une de ce blougui. Où il restera 9 jours !

(Photos : K.M. Chaudary, Anjum Naveed)

Il est plus facile d’exprimer ses doutes en France qu’au Pakistan, où veille la censure. Parfois avec l’aide du grand réseau social si sympathique avec tout plein d’amis, comme l’ont appris à leurs dépens les membres du groupe Laal, dont la page a été bloquée l’an passée à la demande de leur gouvernement. Et sans qu’ils en soient informés.

La page a rouvert depuis*. Et j’ai pu ainsi vous dénicher cette vidéo du groupe, filmée en 2013 lors d’une tournée “pour combattre l’extrémisme” dans leur pays. Il va falloir prévoir d’autres dates!

*Enfin, quand je dis rouvert : “fuckbaisse” n’autorisant l’export qu’aux utilisateurs connectés, c’est sur youtube (bon anniversaire à eux aussi) que j’ai retrouvé la vidéo…