Crac Crac

,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12

Même si je m’abstiens de mélanger l’amour et le travail, je reconnais volontiers que j’ai une collègue avec laquelle je fais crac-crac.

Tout ça à cause d’une recherche sur les onomatopées animalières qui nous avaient conduit  à vérifier que la cigogne craquette (comme la cigale si vous voulez vérifier), à la suite de laquelle nous nous sommes mis à remplacer le traditionnel “bonjour” par un bruyant “crac-crac”.

Bref.

Tout ça pour introduire les images du jour qui racontent la belle histoire d’amour fidèle de deux cigognes croates.

Klepetan (Cliquetis) et Malena (Petite) célèbrent leurs treize ans d’union. Ce couple de cigognes fait la fierté des habitants du village de Brodski Varoš où ils nichent. Et la fidélité de Klepetan suscite leur admiration. En effet, le mâle effectue chaque année tout seul sa migration vers les terres australes, à 9000 kilomètres de la Croatie, sa compagne ne pouvant plus voler après avoir été blessée à l’aile par un chasseur. Et ce qui est remarquable, c’est que chaque année Klepetan revient vers Malena.

Pour faire crac-crac et de nouveaux enfants.

Vive le printemps !

NB : Aucune cigogne croate sur la dernière image du jour, mais un vol d’oies dans le ciel de Lancaster County en Pennsylvanie (Etats-Unis). Mais je trouvais aussi l’image jolie et je ne vais pas vous parler d’oiseaux tous les jours.

(Photos : Ivica Galovic, Željko Mužević, Sean Simmers)

L’accordéoniste de ce lundi n’est ni Croate ni Étasunienne, mais Chilienne.

Pascuala Ilabaca sera sur la scène des Escales à Saint-Nazaire le 7 août prochain. Vivement l’été…