Les images auxquelles vous avez échappé

Slide 1

Même si l’équipe de ce blougui est des plus restreintes (un rédacteur-iconographe-modérateur-webmaster-comptable-etc. unique) les conférences de rédaction n’y sont pas toujours de tout repos.

Ainsi hier, une vague de doute a parcouru les locaux d’abcdetc en visionnant les différents images du jour que les photographes de presse qui arpentent le monde offraient à notre regard. Comme une impression de trop plein, de fatigue, une envie de baisser les bras en même temps que de ciel bleu.

Et les images défilaient sur mon écran sans que je trouve l’envie d’en parler.

Je vous ai épargné (vous avez échappé) ainsi  :

  • les inondations en Chine
  • les préparatifs du G7 à Garmisch-Partenkirchen en juin prochain
  • le décalottage du pape (qui n’a rien de nouveau)
  • les grèves de chemin de fer en Allemagne
  • les bateaux de migrants dans l’Océan Indien ou la Méditerranée
  • une “mini” marée noire (79000 litres) en Californie
  • le serment d’allégeance pendant une cérémonie de naturalisation étasunienne
  • le procès pour négligence de l’ancienne Première ministre Thaï, Yingluck Shinawatra
  • la colère des Burundais
  • la fuite des Irakiens devant l’avancée de l’état islamique
  • les violences policières portugaises
  • le brouillard de Dubaï
  • le “nouveau” gouvernement israélien
  • la conférence de presse du couple franco-allemand
  • l’incendie mortel d’un immeuble à Bakou en Azerbaïdjan
  • le glissement de terrain tout aussi mortel en Colombie
  • les bombardements au Yemen
  • la visite du Premier ministre indien, Narendra Modi, à Séoul
  • Obama sous la pluie
  • 1300 oiseaux retrouvés morts sur les côtes chiliennes
  • le bébé gorille du zoo de Sydney
  • les sinistrés népalais
  • le festival de Cannes

Entre autres… Juste pour vous donner une idée.

J’ai arrêté cet inventaire et me suis arrêté sur la photo du jour. En provenance de Kaboul.

Où un nouvel attentat (le 3e en une semaine) a frappé mardi le ministère de la Justice.

J’ai écarté les images des dégâts, des victimes, des cris des survivants. Et n’ai conservé que cet homme seul, au regard un peu égaré, comme le mien. Et qui semble moins brandir son arme que s’y accrocher, comme pour s’en rassurer, comme je me rassure à ma manière à chaque bombe qui explose dans la capitale afghane où la saison des combats a repris avec le réveil des talibans et le départ des troupes d’occupation. Apprenant à lire à travers les lignes des informations qui nous rassurent qu’aucun Français n’est parmi ni les victimes.

Et donc aucune Française.

Et que donc ma lectrice-commentatrice, aujourd’hui afghanisée même si indianisée à jamais, va bien.

Alors je la serre contre moi par la pensée. Avant d’aller fermer les yeux dans d’autres bras. Pour oublier un peu ce mon qui ne tourne pas toujours rond même s’il semble tourner en rond.

(photo : Mohammad Ismail)

Coco Ngambali et Theo Nzonza, anciens membres du Staff Benda Bilili, reviennent chatouiller nos oreilles et agiter nos orteils avec un nouveau projet, Mbongwana Star, dont le premier disque vient de nous arriver tout droit From Kinshasa ! Et pour le clip de lancement, ils sont accompagnés de Konono No.1 pour que ce soit encore plus fou !