Radotages

Slide 1

En préparant hier ce billet quotidien, j’ai entendu à la radio des nouvelles du G7 qui se terminait, avec notamment quelques menaces envers la Russie, exclue du fameux groupe des plus riches tant que l’affaire ukrainienne n’est pas réglée…

Je suis donc allé chercher sur Internet quelques traces du communiqué :

“Nous sommes préoccupés par la récente intensification des combats sur la ligne de contact. Nous réitérons l’appel au plein respect du cessez-le-feu et au retrait des armes lourdes lancé à toutes les parties. […] Nous rappelons que la durée des sanctions devrait être clairement liée à la mise en œuvre intégrale des accords de Minsk et au respect de la souveraineté de l’Ukraine par la Russie. Ces sanctions pourront être levées dès lors que la Russie honorera ces engagements. […] Cependant, nous sommes également prêts à prendre d’autres mesures restrictives pour augmenter le coût pour la Russie si ses actions le rendent nécessaire.”

Mais j’ai bien failli me mélanger les sources avec quelques phrases qui semblaient sortis du même stylo, publiées en février (qui menaçaient de sanctions le “non respect” des accords de Minsk…) ou en avril derniers (qui soulignaient “le lien étroit entre une mise en oeuvre complète des accords de Minsk et les sanctions internationales”).

Une vague impression de radotage inefficace, qui laisse peu d’espoir de résolution de la crise grecque ou de la question climatique, qui étaient aussi au menu de ces deux jours de gentil bavardage…

Et qui me décomplexe de réutiliser le titre du jour (déjà utilisé ici) ou de vous proposer une image qui semble elle aussi avoir déjà été publiée (ici, ou là encore). À la différence notable que l’enfant d’Avdeyevka (près de Donetsk) n’est pas monté sur le char ukrainien. Censé le défendre ?

Il nous faut continuer à croire aux imperceptibles différences pour espérer que le monde évolue…

(photo : Gleb Garanich)

Et encore un peu d’accordéon, oui même un mardi, avec les Ukrainiens de Dakha Brakha dans une world music bien métissée…