Résolutions de rentrée

,

Slide 1

C’est donc aujourd’hui la rentrée scolaire dans notre beau pays dont je ne parle pas si souvent sur abcdetc… Mais j’ai quand même une pensée partagée entre les 12,34 millions d’élèves auxquels je souhaite de ne pas trop avoir la boule au ventre (mais on m’a dit que la mère Moquet était sans doute morte maintenant…) et les 58 millions de mômes ailleurs à travers le monde qui “n‘useront pas leurs fonds de culottes sur les bancs de l’école.

Comme cette gamine dans les bras de son père, quelque part sur la voie ferrée entre la Serbie et la Hongrie, dont je ne sais d’où elle vient et qui voyage pour quelle destination ?

Une des dizaines de photos que j’ai vues hier pour préparer ce billet quotidien.

Avec, une fois encore, cette impression de trop plein dont je ne sais que faire…

Et pourtant, je continue.

Parce que, même si je n’ai pas de cartable, de trousse et de cahiers à préparer pour aujourd’hui, j’ai quand même pris mes bonnes résolutions de rentrée. De juste poursuivre le chemin de ce blougui, de retrouver le chemin d’une autre écriture aussi, d’accomplir les retrouvailles peut être avec d’autres cahiers, de tracer d’autres mots, de prendre le temps de souffler pour ne pas me laisser envahir, de ne pas lâcher prise, de respirer, d’aimer (même trop même mal et à tort et à travers), de mettre de l’ordre dans mes idées comme dans ce blougui, de mettre en route (enfin) la nouvelle mouture d’une nouvelle maquette, de résister à la déchéance d’Internet, de tracer ma route, de fêter les beaux jours, de sourire encore, de ne pas oublier l’essentiel, de continuer de regarder, d’être un homme, d’être là…

Entre autres.

Et je sais que la liste est trop longue, et mes velléités, ma paresse, ma procrastination parfois maladive, mon humanité et le poids des années, même si l’on essaye encore de me faire croire que je ne suis pas vieux.

Je sais aussi qu’il y aura d’autres temps d’autres résolutions. Ou des mêmes, renouvelées. Pour la nouvelle année (ou tous les “nouvel an” d’à travers le monde, comme ici au hasard) ou d’autres anniversaires.

En même temps que j’espère que sera courte la route vers la liberté (et l’école?) de l’enfant de la photo, j’espère avoir encore du chemin à faire. En école buissonnière… Tout en restant studieux et attentif à apprendre de chaque jour.

PS : A propos de train (de gare) et de cahiers (à petits carreaux), j’ai retrouvé ce texte quelque part dans les archives brouillonnes de ce blougui…

(photo : Marko Djurica)

Il n’y a pas qu’abcdetc qui a des soucis de mise à jour. Le site de Supertramp annonce toujours les dates d’une tournée annulée pour cause de maladie du cofondateur du groupe, Rick Davies

Mais l’autre cofondateur, Roger Hodgson, poursuit sa carrière solo et sa route, qui passera par la France en avril prochain. Si tout va bien.

Bref.

J’ai moi aussi pris comme un coup de vieux, dont me console à peine la mort supposée de la mère Moquet…

But while I am still living I’ve just got this to say
Mais pendant que je suis encore en vie, j’ai juste quelque chose a dire
It’s always up to you if you want to be that
C’est toujours a vous de décider si vous voulez être ca
Want to see that
Voir ça
Want to see it that way
Voir ça de cette facon
– you’re comin’ along !
– venez avec nous !

(Merci au site La Coccinelle pour les paroles et leur traduction…)