Aujourd’hui : Rien !

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14

On connaît la fameuse “citation” de Louis XVI, extraite de son journal à la date du 14 juillet 1789 : “Rien”. Laquelle témoigne autant de l’inconscience du monarque que de l’ennui que devait être sa vie. Ce qui ne semble pas avoir changé avec les siècles et le changement de régime.

J’ignorais par contre que rien provint du latin rem, déclinaison de res qui signifie chose…

Et que le Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou avait proposé, du 24 février au 24 mars 2009 Vides, une rétrospective, une exposition où il n’y avait absolument rien à voir.

Entre autres.

Ce qui prouve au moins, s’il en était encore besoin, qu’entre rien et le néant, il doit bien exister une différence. Et qu’il y a toujours des années où l’on a envie de rien faire.

Mais, trêve de rien.

Car si le site de l’exposition Don’t Follow the Wind accueille le visiteur avec une page blanche, l’exposition existe bel et bien.

Une douzaine d’artistes réunis dans le collectif Chim↑Pom ont installé leurs œuvres dans 4 lieux situés dans la zone d’exclusion autour de la centrale de Fukushima : une maison, un entrepôt, une ferme et un centre de loisirs qui ont été évacués immédiatement après la catastrophe de 2011. L’inauguration en présence de… personne s’est déroulée le 11 mars 2015, quatre ans après le tsunami.

Du fait de l’exclusion de cette zone de 20 km2, l’exposition demeure invisible – comme la radioactivité – mais “restera installée jusqu’à ce que les populations puissent revenir y vivre”.

Une manière de préparer l’avenir… Et d’y croire !

(photos DR)

Mes recherches iconographiques pour ce billet particulier, m’ont amené jusqu’à… Bob Dylan, et son clip de Subterranean Homesick Blues.

Un clip qui pourrait lui aussi demeurer invisible, puisque Sony, qui en détient les droits, fait paraît-il la chasse aux pirates qui osent le proposer sur Internet.

Profitez-donc de cette petite perle … qui en a inspiré bien d’autres.

Les chansons du jour : :

  1. Bob Dylan : Subterranean Homesick Blues (1965)
  2. INXS : Mediate (1987)
  3. Bloodhound Gang’s : Mope (1999)
  4. Weird Al’ Yankovic : Bob (2003)
  5. Alain Chamfort : Les Beaux yeux de Laure (2003)
  6. Wir sind Helden’s : Nur ein Wort (2005)
  7. Flaming Lips : promo de l’album At War with the Mystics (2006)
  8. The Jimi Homeless Experience : Are You Homeless? (2012)
  9. Norig : L’Aquoiboniste (2013)

Comme quoi le copier-coller est une grande invention (qu’on ne doit pas à Apple, je le rappelle au passage).

Sans oublier de fêter le quart de siècle d’un non-lecteur (mais ça ne fait rien…)